Caractéristiques des cheveux africains

Dans la littérature, peu de travaux ont étudié la croissance des cheveux chez les Africains. Loussouarn a publié une étude sur les paramètres de croissance des cheveux chez 38 patients Africains et nés en Afrique. 19 femmes et 19 hommes de 18 à 59 ans (âge moyen 27 ans ± 10 ans) ont été inclus.

Les paramètres suivants : densité des cheveux, % télogènes, vitesse de croissance ont été étudiés sur le vertex, et les régions temporales et occipitales. 9 patients hommes avaient une alopécie androgénétique masculine (AAGM) : 8 avec AAG, Hamilton stade III et un avec AAG, Hamilton stade IV. Les résultats obtenus ont été comparés avec ceux déjà connus chez des Caucasiens de même âge.

La densité des cheveux africains est plus faible que celle des Caucasiens (190 ± 40 vs 227 ± 55 cheveux/cm²). La vitesse de croissance capillaire est plus lente chez les Africains par rapport aux Caucasiens (256 ± 44 vs 396 ± 55 mm/jour). Par contre le pourcentage de télogènes est significativement plus élevé chez les Africains (18 ± 9 % vs 14 ± 11 %).

En conclusion, cette étude montre des différences significatives entre les différents paramètres de cheveux africains et caucasiens, avec une tendance à l'alopécie plus importante chez les Africains.

Ceci est en contraste avec une incidence plus basse et plus lente de survenue de l'alopécie chez les Africains.

(Loussouarn G., Br. J. Dermatol., 2001, 145 : 294-297)

Lire notre article détaillé sur les cheveux africains