Trichodynie

L'alopécie androgénogénétique progresse en principe sans occasionner de signes fonctionnels. Cependant certains patients se plaignent de douleurs des cheveux. Quelle est la signification de cette "trichodynie"?

Parmi 222 patientes consécutives consultant pour chute de cheveux, 34% décrivaient des sensations douloureuses, "comme si les cheveux étaient peignés à contre-sens" ou encore à type de piqûres d'aiguilles.

Aucun lien chronologique cohérent n'apparaît avec la chute de cheveux. La quantification de la chute ne montre aucune différence entre les consultantes décrivant une trichodynie et les autres.

L'âge moyen et le stade de l'alopécie sont également comparables. S'agit-il d'une douleur "projetée" d'origine psychologique?

Faut-il y voir au contraire la traduction clinique de la réaction inflammatoire souvent constatée par les pathologistes au cours de l'alopécie androgénogénétique?

Même si ce symptôme n'a apparemment aucune pertinence clinique, il serait sans doute intéressant de mieux connaître sa pathogénie. Lui avoir donné un nom est une première étape.


REBORA A. Trichodynia. Dermatology 1996. 192 : 292-293. . (*) Bouhanna P. Quoi de neuf dans le traitement du cuir chevelu. Réalités Thérapeutiques 1996. ; 57:60-66