Implants des sourcils

Fiche d'informations concernant la reconstruction des sourcils par la technique de greffes folliculaires.

Différentes causes peuvent être responsables d'une raréfaction de la pilosité de la région du sourcil (génétique, pelade, cicatrice suite à un traumatisme, brûlure….).

L'implantation de sourcils est une technique chirurgicale simple qui permet de densifier ou de recréer partiellement ou totalement la région du sourcil.

Il est tout à fait possible de faire une implantation sur des sourcils qui ont eu un tatouage par dermopigmentation.

Le principe est de prélever une mini bandelette de cuir chevelu, les cheveux sont séparés les uns des autres afin d'obtenir des greffons d'un cheveu, puis ils sont implantés au niveau de la région du sourcil. Il faut environ une centaine de greffons pour redensifier un sourcil.

Il s'agit d'une intervention de chirurgie esthétique, qui n'est pas prise en charge, ni par la sécurité sociale, ni par les mutuelles : L'ensemble des frais est à votre charge, et en particulier aucun arrêt de travail ne peut vous être prescrit. Si l'intervention est décidée, un devis vous sera remis par le chirurgien au cours de votre consultation.

Avant l'intervention

•  Un délai minimum de 15 jours est obligatoire entre la consultation de chirurgie et l'acte chirurgical.

•  Des photographies médicales sont toujours réalisées.

•  Prévoyez une période d'indisponibilité professionnelle après l'intervention, car aucun arrêt de travail ne pourra vous être prescrit. Selon les cas, cette période varie de 1 à 8 jours environ suivant l'importance de l'œdème post opératoire.

•  Les consignes médicales systématiques les plus importantes sont les suivantes :

- Faire un shampooing antiseptique le matin de l'intervention

- Débuter un traitement antibiotique la veille de l'intervention, il sera poursuivi 3 jours après.

- Eviter la prise de café le matin de l'intervention

L'intervention

•  L'intervention dure environ 1 h 30 à 3h00 suivant la quantité d'implants nécessaires.

•  Elle est réalisée sous anesthésie locale pure et une crème anesthésiante rend l'implantation indolore.

•  Vous n'avez pas besoin d'être à jeun.

•  La première partie consiste à réaliser le prélèvement au niveau du cuir chevelu. La zone donneuse est suturée par un fils résorbable ou par des agrafes spéciales cuir chevelu.

•  Sous stéréomicroscope chaque cheveu est préparé un à un

•  La deuxième partie consiste en l'implantation des greffons au niveau du sourcil en respectant le sens et l'obliquité.

•  Après l'intervention, vous restez en surveillance une heure dans votre chambre.

•  Prévoyez une personne pour votre retour à domicile ou bien nous vous réserverons le jour même un taxi.

Après l'intervention :

•  Il nʼy a aucun pansement

•  Un œdème au niveau de la région greffée peut apparaître dans les 24 à 48 heures qui suivent lʼintervention. Celui-ci migre rapidement vers les paupières leur donnant un aspect gonflé pour disparaître au bout de 3 à 4 jours.

•  Dans les 2 à 3 jours qui suivent lʼintervention vont se former des petites croûtes sur chaque greffon. Celles-ci mettront environ 5 à 7 jours pour tomber.

•  Les nouveaux cheveux implantés qui constituent le sourcil vont tomber pour la plupart avec les croûtes.

•  La repousse sʼeffectue quʼà partir du 3èm mois. La croissance du cheveu est alors dʼenviron 1 cm par mois.

•  Contrairement aux poils des sourcils, les cheveux implantés conservent leur croissance régulière, cʼest pourquoi un entretien des sourcils par une coupe régulière est obligatoire toutes les 3 à 4 semaines.

•  Dans les premiers mois, qui suivent lʼintervention, il est conseillé dʼutiliser un gel modelant afin que la repousse du sourcil se fasse harmonieusement.

•  Des consultations de contrôle sont prévues 1 mois, 3 mois, 6 mois, et 1 an après l'intervention, comprenant un examen clinique et la réalisation de photographies numériques.

•  6 à 12 mois sont nécessaires pour juger du résultat de l'intervention.

•  Prévoir d'apporter des lunettes de soleil pour le jour de l'intervention

Les risques :

Tout acte médical, investigation, exploration, intervention sur le corps humain, même conduit dans les conditions de compétence et de sécurité conformes aux données actuelles de la science et à la réglementation en vigueur, expose à un risque de complication. Comme toute intervention chirurgicale, l'implantation des sourcils comporte des risques :

Les complications spécifiques de cette intervention sont les suivantes :

- une folliculite similaire à un bouton d'acné peut survenir sur certains follicules implantés. Ces infections localisées bénignes sont rares et lorsqu'elles surviennent elles sont traitées par des soins locaux et un traitement antibiotique.

- Insuffisances de résultat, ou asymétries : elles peuvent être liées à une mauvaise prise des greffons ou à une implantation insuffisante (manque de densité)

- rarement un élargissement de la cicatrice au niveau du prélèvement du cuir chevelu. En cas de gène une retouche de la cicatrice est possible.

Implantation de la barbe

Fiche d'informations concernant l'implantation de barbe

Cette fiche d'information a été conçue comme un complément à votre première consultation, pour tenter de répondre à toutes les questions que vous pouvez vous poser si vous envisagez d'avoir recours à une greffe de barbe. Le but de ce document est de vous apporter tous les éléments d'information nécessaires et indispensables pour vous permettre de prendre votre décision en parfaite connaissance de cause. Aussi vous est-il conseillé de le lire avec la plus grande attention.

L'implantation de barbe est réalisée suivant le même procédé que celui utilisé pour la greffe capillaire avec pour objectif de reconstruire ou de densifier une barbe ou bien de corriger une alopécie cicatricielle de la barbe ou de la moustache. La technique utilisée dans la majorité des cas est celle des follicules prélevés au niveau du cuir chevelu dans la région de la couronne. Ces follicules, une fois isolés, sont implantés au niveau de la barbe à reconstruire en respectant un schéma qui aura préalablement été établi.

La récolte des follicules peut se faire suivant 2 méthodes :

1 ère méthode : sans rasage préalable, prélèvement d'une bandelette de cuir chevelu de quelques centimètres (FUL) sur l'arrière de la tête en fonction du nombre d'implants nécessaires. La bandelette, une fois prélevée, est découpée en greffon de 1 ou 2 follicules. La zone de prélèvement est complètement refermée pour ne laisser qu'une cicatrice minime.

2 ème méthode : prélèvement des follicules par extraction folliculaires. Celui-ci s'effectue sur un cuir chevelu préalablement rasé sur l'arrière de la tête. Les follicules sont prélevés un à un à l'aide d'une aiguille creuse de 0,8 mm de diamètre. Cette technique a pour avantage de laisser des micro-cicatrices discrètes et quasiment imperceptibles à l'œil nu.

Quelle que soit la méthode de prélèvement utilisée, la technique d'implantation peut se faire soit par l'implanteur de Choï, soit par l'insertion des implants l'un après l'autre avec des pinces de microchirurgie dans des piqures d'aiguille.

AVANT L'INTERVENTION

Un délai de 15 jours minimum entre la consultation et l'intervention est obligatoire avant tout acte esthétique. 

Des photographies médicales sont toujours réalisées.

Un bilan sanguin préopératoire vous sera prescrit systématiquement et un électrocardiogramme en fonction de vos antécédents et de votre âge.

Les consignes médicales systématiques les plus importantes sont les suivantes :

•  Faire un shampooing antiseptique le matin de l'intervention

•  Débuter un traitement antibiotique la veille de l'intervention, qui sera poursuivi 3 jours après.

•  Eviter la prise d'excitants (café, thé, alcool…), la veille et le matin de l'intervention.

DÉROULEMENT DE L'INTERVENTION

L'intervention, quasiment indolore, est réalisée sous anesthésie locale associée à une prémédication.

Préalablement le marquage au crayon permet de délimiter la zone de barbe à traiter et la zone chevelue à prélever.

La première partie consiste à préparer les follicules soit par la technique FUE, soit par la technique de la bandelette (FUL).

La deuxième partie consiste à implanter ces follicules au niveau de la barbe en respectant l'orientation et l'obliquité.

L'intervention dure entre 3h00 et 4h00 suivant l'importance de la séance et de la technique préalablement choisie.

Après l'intervention, vous restez sous surveillance dans une chambre pendant une heure. 

Prévoyez une personne pour votre retour à domicile ou nous vous réserverons le jour même un taxi.

SUITES OPÉRATOIRES

•  Le plus souvent aucun pansement n'est appliqué sur la barbe implantée.

•  Le premier shampooing et le premier nettoyage du visage seront effectués le lendemain de l'intervention

•  Vous serez revus dans les jours qui suivent l'intervention pour une vérification.

•  Un œdème au niveau du visage peut apparaître dans les 24 à 48 heures qui suivent l'intervention, il mettra 2 à 4 jours pour tomber.

•  Dans les 2 à 3 jours qui suivent l'intervention, des petites croûtes vont se former sur la zone greffée. Celles-ci mettront environ 7 à 10 jours pour tomber.

•  Dans les 2 à 3 mois qui suivent l'intervention, la zone de barbe implantée peut apparaître légèrement rosée avant de récupérer totalement sa coloration normale.

•  Les tiges des nouveaux poils implantés vont tomber avec les croûtes. Les follicules implantés vont arrêter leur croissance au cours des 3 premiers mois post opératoires.

•  La repousse des nouveaux poils de barbe s'effectuera entre le 3 ème et 4 ème mois suivant l'intervention.

•  Des consultations de contrôle sont prévues à 15 jours, 6 mois, et 1 an après l'intervention.

•  12 mois sont nécessaires pour juger du résultat final de l'intervention.

•  Parfois une sensation de granité est ressentie en passant la main sur une barbe rasée de très près . Celle-ci correspond aux micro-reliefs créés parfois par la cicatrisation des implants .

•  En fonction des cas, deux à trois interventions (espacées d'au moins 6 mois) peuvent être nécessaires pour obtenir une densité de barbe suffisante notamment lorsque la surface de barbe à traiter est grande.

INDICATIONS

•  Absence totale de barbe ou de moustache

•  Barbe peu dense

•  Modification de la forme de barbe

•  Correction d'une inégalité de densité ou d'une barbe inhomogène

•  Cicatrice au niveau de la barbe ou de la moustache ("bec de lièvre")

Risque de la technique de l'implantation de barbe

Tout acte médical, investigation, exploration, intervention sur le corps humain, même conduit dans les conditions de compétence et de sécurité conformes aux données actuelles de la science et à la réglementation en vigueur, expose à un risque de complications comme toute intervention médico-chirurgicale, l'implantation de la barbe (FUE ou FUL) comporte des risques :

Les risques liés à l'anesthésie locale sont heureusement très exceptionnels en pratique :

Syncope vagale : de loin la plus fréquente de toutes les complications possibles (sueurs, pâleur, sensation de malaise).

Allergie , avec des signes cutanés (rougeurs, démangeaisons, gonflements), respiratoires (gêne de type asthmatique) et cardiovasculaires (tachycardie, hypotension artérielle).

Troubles du rythme cardiaque : pouvant aller jusqu'à l'arrêt cardiaque

Accidents neurologiques à type de convulsions pouvant aboutir à une dépression cardio-respiratoire, voire à un coma.

Les complications spécifiques de cette intervention sont les suivantes :

•  Insuffisances de résultat, ou asymétries : elles peuvent être liées à une mauvaise prise des greffons ou à une implantation insuffisante (manque de densité).

•  Des kystes épidermiques : ils peuvent apparaître sur la région greffée ou sur la zone de prélèvement. Ils s'éliminent souvent spontanément. Sinon ils sont faciles à traiter et ne compromettent pas la qualité du résultat final.

•  Micro-abcès (type acné) peuvent survenir sur certains follicules implantés. Ces infections localisées sont rares et lorsqu'elles surviennent se traitent par des soins locaux plus ou moins associés à un traitement antibiotique voire dans certains cas par une petite incision notamment en cas d'infections plus étendues.

•  Une chute des poils de barbe 2 à 3 semaines après l'intervention en périphérie de la zone greffée est possible. Elle est dans la plupart des cas temporaire.

•  Plage d'alopécie dans la zone de prélèvement la plupart du temps transitoire.

•  Elargissement de la cicatrice du cuir chevelu en cas de prélèvement par bandelette.

•  Troubles de la sensibilité du cuir chevelu ou de la barbe. Cette sensibilité peut mettre parfois plusieurs mois pour récupérer totalement.

•  Dans le cas des greffes de barbe, des micro-cicatrices dans la région implantée de la barbe (visage) peuvent parfois être perceptibles si l'on décide de se raser de très près. Dans de rares cas peuvent apparaître des cicatrices hypertrophiques inesthétiques au niveau de la zone de barbe implantée, imprévisibles avant la réalisation de l'intervention.

Tels sont les éléments d'information que le docteur Pierre Bouhanna souhaite vous apporter en complément de la consultation. Je vous conseille de conserver ce document, de le relire après la consultation et d'y réfléchir "à tête reposée".

Cette réflexion suscitera peut être de nouvelles questions, pour lesquelles vous attendrez des informations complémentaires. Je suis à votre disposition pour en reparler au cours d'une prochaine consultation, ou bien par téléphone, voire le jour même de l'intervention où nous nous reverrons, de toute manière, avant d'effectuer l'anesthésie locale.

Publications et communications

1. BOUHANNA P. Microgreffes de cheveux et de poils chez la femme. Dermatol. Pratique, 2011, 354 ; 3-5.

2. BOUHANNA P. Nouvelles microgreffes de cheveux : un traitement définitif chez la femme. Anti-âge magazine, 2011 ; 4, 56-57.

3. BOUHANNA P. La reconstruction définitive des tempes dégarnies chez la femme. Anti-âge magazine, 2011 ; 4, 54-55.

4. BOUHANNA P. Le bilan informatisé d'une chute de cheveux chez la femme. Anti-âge magazine, 2011 ; 4, 47.

5. BOUHANNA P. Hair research and the newest micrograft techniques. Prime, 2011, 1 (2) ; 44-57.

6. BOUHANNA P. Les greffes de cheveux chez les patients afro-américains. Dermatol. Pratique, 2010, 344 ; 12-13.

7. BOUHANNA P. Microgreffes de cheveux et de poils : les nouveautés. Nouv Dermatol, 2010 ; 29 : 441-446.

8. BOUHANNA P. Long Hair Grafts: 20 years of experience. Hair Transplant Forum International. 2007, 17 (4): 127-128.

9. BOUHANNA P. Les microgreffes de cheveux. Réalités Thérapeutiques Dermato. Vénérol, 2006 ; 157 : 20-26.

10. BOUHANNA P. Alopécie frontale fibrosante post-ménopausique. Revue dermatologique du cheveu, 2005; 8: 22-26.

11. Thibaut S., Gaillard O., Bouhanna P., Cannell D.W. and Bernard B.A. Human hair shape is programmed from the bulb. Br J Dermatol, 2005 ; 152(4) : 632-638.

12. BOUHANNA P. Microinjerto de cabellos y de vellos : sus multiples indicaciones. Med Cutan Iber Lat Am, 2005 ; 33(1): 35-40.

13 BOUHANNA P. La greffe de cheveux. Actualités en Dermatol, 2004 ; 8 : 13-18.

14 BOUHANNA P. Pathologie des cheveux afro-américains : spécificités diagnostiques et thérapeutiques. BEDC, 2004 ; 12 (4) : 74-77.

15. BOUHANNA P. Les nouveaux traitements des alopécies androgénétiques masculines et féminines. Revue Dermatologique du Cheveu, 2003 ; 1 : 16-26.

16. BOUHANNA P. Androgenetic alopecia: combining medical and surgical treatments. Dermatol Surg, 2003 ; 29 : 1130-1134.

17. BOUHANNA P. Quoi de neuf sur le cuir chevelu ? Les follicules pilaires comme cible de la thérapie génique. Réalités Thérapeutiques Dermato. Vénérol, 2003 ; 126 : 67-72.

18. BOUHANNA P. Les implantations capillaires chez la femme : pour quelles alopécies ? Rev Prat Gynécol Obstétr, 2002 ; 65 : 13-17.

19. BOUHANNA P. Les implantations capillaires chez la femme, pour quelles alopécies ? Dermatol Pratique, 2002 ; 256-257 : 5-7.

20. BOUHANNA P. Microgreffes de cheveux et de poils : leurs multiples indications. Ann Dermatol et Vénéréol, 2002 ; 129 : 837-840.

21. BOUHANNA P. Quoi de neuf sur le cuir chevelu ? Alopécie androgénétique féminine et masculine : nouveautés pathologiques et thérapeutiques. Réalités Thérapeutiques Dermatol Vénérol, 2002 ; 117 : 39-45.

22. BOUHANNA P. Greffe de cheveux. Un traitement sur mesure. Impact Médecin Hebdo, 2002 ; 562 : 13-14.

23. BAKHOS D., MAZHARIAN R., BOUHANNA P. Conseil vitaminique. Impact Médecin Hebdo, 2002 ; 562 : 15-16.

24. BOUHANNA P. Quoi de neuf sur le cuir chevelu ? Nouveautés sur les alopécies androgénétiques masculines et féminines. Réalités Thérapeutiques Dermatol Vénérol, 2001 ; 107 : 49-56.

25. BOUHANNA P. Les alopécies androgénétiques : complémentarité des traitements chirurgicaux et médicaux. Réalités Thérapeutiques Dermatol Vénéréol, 2001 ; 105 : 27-32.

26. BOUHANNA P. Quoi de neuf sur le cuir chevelu ? Les traitements des alopécies androgénétiques masculines et féminines : mise à jour. Réalités Thérapeutiques. Dermatol Vénérol, 2000 ; 97 : 51-60.

27. BOUHANNA P. Chirurgie dermatologique esthétique du cuir chevelu, traité cosmétologie et dermatologie esthétique. EMC, 2000 ; 50 : 430 A 10.

28. BOUHANNA P. Classification dynamique plurifactorielle des alopécies androgénétiques masculines et féminines. Nouv Dermatol, 2000 ; 19 : 540-546.

29. BOUHANNA P., BAKHOS D. Quoi de neuf sur le cuir chevelu ? Les traitements des alopécies androgénétiques masculines et féminines : mise à jour. Réalités Thérapeutiques Dermatol Vénérol, 2000 ; 97 : 51-60.

30. BOUHANNA P. Multifactorial Classification of Male and Female Androgenetic Alopecia. Dermatol Surg, 2000 ; 26 : 555-561.

 

Contact

 

 

This e-mail address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

Clinique dermatologique du cheveu
14 Rue Théodore de Banville
75017 Paris - FRANCE
+33 1 42 27 15 44

 

Livres Dr Pierre Bouhanna

Soigner et retrouver ses cheveux

Pierre Bouhanna
 
Alpen Editions s.a.m., 2006 - 95 pages
 

Plus de 11 millions de Français perdent anormalement leurs cheveux. Et tout le monde souffre un jour ou l'autre d'un problème: pellicules, cheveux cassants, gras, alopécie, etc.
Parce que la chevelure est symbole de puissance, de séduction et le reflet de la santé, on souhaite tous des cheveux beaux et forts. Mais
quels sont les gestes à faire et ceux à éviter ?

Quels sont les traitements efficaces ?

Le Dr Pierre Bouhanna, l'un des spécialistes européens du cuir chevelu, met toute son expérience et son savoir à profit dans ce guide pour expliquer les différents types de chutes de cheveux, et comment y remédier, détailler les avantages des dernières techniques efficaces et donner des conseils pratiques pour entretenir et embellir sa chevelure.
Pour ne plus vous " faire de cheveux ", découvrez sans attendre : Les lotions anti-chutes qui marchent ; Comment pousse le cheveu; Les traitements des états pelliculaires ; Quel type de chute de cheveux vous affecte ; Les avantages des microgreffes contre les alopécies; Comment les hormones déterminent la chute de cheveux; Les soins spécifiques des cheveux fragiles.

Les Alopécies : de la clinique au traitement

Pierre Bouhanna
 
Collection Guide Pratique de Dermatologie, éditions MED’COM Paris 2004. 143 pages, 188 figures, 45 tableaux.ISBN 2-914738-17-X 2003.

Aux confins de multiples spécialités médico-chirurgicales, la pathologie du cheveu et du cuir chevelu est devenue une spécialité à part entière. Le but de ce livre est d'apporter une réponse pratique à la plupart des problèmes diagnostiques et thérapeutiques auxquels tout médecin peut être confronté dans sa pratique quotidienne.

Avec la participation d'experts reconnus dans ce domaine, il fait en premier lieu le point sur les connaissances récentes sur la biologie du cheveu, les méthodes d'exploration du cheveu et du cuir chevelu et propose une classification des alopécies rencontrées.

La seconde partie rend compte des conduites à tenir face aux différents types d'alopécies : physiopathologie en rappel, démarche diagnostique, pronostic et traitement. Sont ainsi abordées les alopécies diffuses, traumatiques, andro­génétique masculine, androgénétique féminine, cicatricielle, les plaques alopéciques, les anomalies congénitales et les particularités des cheveux afro-américains. Une dernière partie expose les réponses cosmétiques et chirurgicales qu'il est maintenant possible d'offrir aux patients.

Pierre Bouhanna est dermatologue, chirurgien du cuir chevelu, spécialiste au Centre Sabouraud, Hôpital Saint-Louis (Paris), expert auprès du Ministère de la Santé, coordinateur du diplôme Universitaire de pathologie chirurgicale du cuir chevelu.


Pathologie du cheveu

P. Bouhanna et P. Reygagne

Éditions Masson Paris, 1999, 350 pages, 150 illustrations en couleurs. SBN 2-225-83221-8.


Cet ouvrage propose une étude exhaustive du cheveu et des affections touchant le cuir chevelu. Les deux premières parties de l'ouvrage rappellent les bases biologiques et anatomiques essentielles, ainsi que les méthodes d'exploration du cheveu à travers les différents trichogrammes.

Un développement substantiel est ensuite consacré aux diverses formes d'alopécies : congénitales, androgénétiques masculines et féminines, médicamenteuses, traumatiques, peladiques et cicatricielles. Les infections parasitaires ou virales, les dermatoses d'origines diverses (endocrinienne, psychique, etc) et les tumeurs sont également traitées.

La thérapeutique est présentée dans la quatrième partie : supplémentation en micronutriments, chirurgie réparatrice du cuir chevelu, chirurgie des calvities masculines et féminines. Le rôle du psychisme sur les pathologies du cheveu y est également mis en avant. La dernière partie aborde la cosmétologie capillaire de manière théorique et pratique : prothèses capillaires, dermopigmentation du cuir chevelu, soins de coiffure. Cet ouvrage abondamment illustré et didactique s'adresse aux dermatologues et aux chirurgiens. Les auteurs se sont entourés d'une quinzaine de collaborateurs faisant tous autorité dans leur domaine et conférant à cet ouvrage un caractère original et complet.

Pierre Bouhanna est dermatologue, chirurgien du cuir chevelu, spécialiste du cuir chevelu au Centre Sabouraud de l'Hôpital Saint-Louis, coordinateur du Diplôme Universitaire de chirurgie du cuir chevelu, expert auprès du Ministère de la Santé. Pascal Reygagne est dermatologue, spécialiste du cuir chevelu au Centre Sabouraud de l'Hôpital Saint-Louis.

Chirurgie de la Calvitie

P. Bouhanna et J.-C. Dardour

Éditions Springer-Verlag Paris, 1994. 341 pages, 620 illustrations. ISBN 2-287-00378-9 ; SBN 3-540-19151-8


Le but de cet ouvrage est de faire le point sur le traitement chirurgical de la calvitie masculine. La première partie est consacrée à l'anatomie, traitée dans l'optique du traitement chirurgical. Une nouvelle classification, établie par les auteurs, débouche sur un abord thérapeutique immédiat et montre les insuffisances des classifications précédentes. Des méthodes d'analyse objectives ont permis de contrôler l'efficacité de la plupart des procédés chirurgicaux proposés.

Plus de la moitié de l'ouvrage est consacrée aux techniques chirurgicales proprement dites et à leurs indications. Son originalité réside dans les nouvelles techniques qui y sont décrites en détail, certaines étant encore inédites.
A la lumière de ces techniques, les indications ont été complètement transformées, faisant passer la chirurgie de la calvitie du stade d'une technique (les implants) à celui d'une technologie, à savoir, un ensemble de techniques complémentaires.

Les nouveaux traitements

Pierre Bouhanna

Éditions Springer-Verlag Paris, 2000. 103 pages, 37 illustrations, 13 tableaux, ISBN 2-287-59710-7.

Cet ouvrage s'adresse à toutes les personnes préoccupées par une chute de cheveux anormale et aux médecins souhaitant traiter les calvities de l'homme ou de la femme.
Des réponses claires, didactiques et actualisées sont apportées à toutes les questions que suggèrent les différents problèmes capillaires.
Certaines questions posées sont essentielles : Qu'est-ce qu'un cheveu ? Pourquoi perd-on ses cheveux ? Quelles sont les méthodes d'examens biologiques ?
Toutes les causes de chute de cheveux chez l'homme et la femme sont signalées : congénitales, androgénétiques masculines et féminines, médicamenteuses, traumatiques, peladiques, cicatricielles, endocriniennes, psychiques, etc...
Les traitements médicaux (traitements hormonaux, Minoxidil chez la femme, Minoxidil ou Finastéride chez l'homme) sont abordés tant au niveau du mode de prescription que de leur degré d'efficacité.
L'implantation définitive de microgreffes est détaillée et illustrée par de nombreux cas cliniques.
Le but de cet ouvrage est donc d'informer les patients sur leurs problèmes capillaires et de suggérer à chaque médecin d'apporter une solution adaptée à chaque cas.

Hair replacement surgery - textbook and atlas

P. Bouhanna and J.-C. Dardour Springer-Verlag

Editions Berlin, 1996, 236 pages, 310 figures, 18 tables. ISBN 2-287-00378-9; ISBN 3-540-19151-8

The subject of this book is the surgical treatment of the male baldness. The first part is devoted to the anatomy, seen from the viewpoint of surgical management. A new classification is presented by the authors, which conduces to an immediate therapeutic approach and shows the deficiencies of previous classifications. Over half the work is devoted to surgical techniques as such and their indications.


The originality of this text consists of new surgical techniques presentation, especially flap surgery, which are described in detail, and some of which have not previously been published. In the light of these techniques, the indications have been completely transformed, converting the surgery of baldness from the status of a single technique (that of implants) to that of a technology.

Capelli e Medicina Estetica

W. Montagna, F. Serri, C.A. Bartoletti, L. Celleno, P. Morganti, G.F. Secchi

ll cuoio capelluto, i capelli, le alopecie atti delIst Colloquio lnternazionale Multidisciplinare di Cosmetologia

IVth Congresso lnternazionale di Medicina Estetica - Roma 24, 25, 26 Marzo 1983



Capelli e calvizie

Pierre Bouhanna

Riassunto del libro Capelli e calvizie, I nuovi trattamenti ,

Edizione Springer-Verlag, Milan, 2001, 102 pagine, 37 illustrazioni, 13 schemi, ISBN 88-470-0118-8.


Questo volume è rivolto a tutte le persone preoccupate per una anormale caduta dei capelli ed ai medici che trattano la calvizie sia maschile che femminile. Risposte chiare, didattiche e attuali vengono fornite a tutte le domande relative ai diversi problemi legati ai capelli. Alcune domande trattano punti essenziali : cos'è un capello ? Perché i capelli cadono ? Quali sono le diverse metodiche d'esame biologico ?

Cabelos e calvicie

Pierre Bouhanna

a, Editions Andréi, São Paulo, 1997, 146 pp, As novidades medicas e cirurgicas na mulher e no homem ,


Esta obra destina-se a todas as pessoas preocupadas com a queda anormal de cabelo.

Em França, o problema da calvicie atinge um quarto da populaçao, homens e mulheres. Respostas sao dadas aqui as 150 questoes que so colocam diante de uma calvicie :

que é um cabelo O que é a calvicie do homem e da mulher ?
Quais as soluçoes cirurgicas : microenxertos, minienxertos, reduçao da tonsura ou minifragmentos ?
Quem consultar em caso de problemas capilares ?

Esta obra didatica destina-se igualmente aos médicos, farmacêuticos e outros profissionais do cabelo (cabeleireiros, protéticos capilares).

Pierre Bouhanna es Dermatologo, encargado de la formacion médica y quirurgica de los problemas de calvicie en el Hospital de St. Louis de Paris y experto del Ministerio de Salud Frances. Manuel Asin Llorca es Dermatologo, miembro fundator del Grupo Espanol de Tricologia de la Academia Espanola de Dermatologia y especialmente dedicado a la cirugia del cuero cabelludo. Vengono segnalate tutte le possibili cause di caduta dei capelli : congenite, androgenetiche maschili et femminili, legate all'assunzione di farmaci, traumatiche, cicatriziali, endocrine, psichiche e cosi via.

I trattamenti medici quali gli ormoni e il minoxidil nella donna o la finasteride nell'uomo vengono prese in considerazione sia per quello che riguarda le modalita di prescrizione che la loro efficacia.

L'implianto definitivo delle micro-grafts viene spiegato in dettaglio ed è corredato di illustrazioni relative a numerosi casi clinici.

Scopo di quest'opera è quindi di fornire informazioni ai pazienti circa tutte le possibli risposte ai loro problemi dicapelli, e di suggerire ad ogni medico una soluzione adatta ad ogni singolo caso. Pierre Bouhanna, dermatologo e chirurgo del cuoio capelluto, svolge la sua attività a Parigi come specialista al centro Sabouraud presso l'Hopital Saint-Louis ; è inoltre coordinatore del Diploma Universitario di chirugia del cuoio capelluto e consulente presso il Ministero della Sanità Francese.