Implants de cheveux en photos

Les implants en photos

 
 
   
 
 
   
 
 
   
 
 
   
 
 
   

Read more: Implants de cheveux en photos

Chirurgie réparatrice du cuir chevelu

Réimplantation réussie d'une avulsion du cuir chevelu de la région pariétale avec micro-anastomoses vasculaires chez une jeune femme chinoise (*)

Une artère du fragment de cuir chevelu avulsé (15 x 10 cm) est anastomosée à une artère du cuir chevelu sain. L'anastomose veineuse est faite dans un deuxième temps et tout le scalp suturé.

Un mois après, sur la zone réimplantée, les cheveux sont denses et ont 2 cm de longueur.

Pachydermie Vorticellée occipitale (Cutis verticis gyrata) (*)

Cet état plicaturé rare et acquis du cuir chevelu peut présenter des circonvolutions cérébriformes impossibles à déplisser. Une excision chirurgicale ou réduction en trèfle, ou de type "VY" a permis de restituer un aspect normal au cuir chevelu.

Technique de Choi (*)

Choi prélève le même type de bandelette. Chaque fragment est inséré avec un instrument appelé "transplanteur", que Choi était venu nous présenter il y a deux ans. Le procédé est ingénieux mais fastidieux, car il faut le "réarmer" pour chaque transplantation.

D'autres auteurs préconisent l'implantation de microgreffes après perforation avec une aiguille de 19 gauges et insertion préalable d'un dilatateur.

Les indications sont devenues très variées : correction des alopécies androgéné- tiques masculines et féminines, correction des cicatrices de lifting, de la reconstruction des sourcils, de cicatrices de la barbe ou du pubis.

(*) Bouhanna P. Quoi de neuf dans le traitement du cuir chevelu. Réalités Thérapeutiques 1994; 37:78-83

Pseudo-acné après microgreffes

Bouhanna P. signale la survenue, au décours de transplantation de microgreffes, de cas de lésions de folliculites, de kystes sébacés et de kystes à corps étrangers.

Ces manifestations, plus ou moins gênantes, semblent liées à deux explications physiopathogéniques :d'une part l'inclusion intradermique malencontreuse d'un débris cutané, d'une tige de cheveu, voire même d'une microgreffe et d'autre part une prédisposition cutanée spontanée à certaines réactions séborrhéiques : dermite séborrhéique, acné.

En matière de prévention, il semble intéressant de souligner que les inclusions de débris cutanés, surviennent lors du forage du site receveur avec des emporte-pièce de petit diamètre (1mm à 1,75mm).

Les insertions sous-cutanées malencontreuses de microgreffes sont réalisées lors de l'incision du site receveur avec des lames de microchirurgie ou avec des aiguilles Nokor.

Sur le plan thérapeutique, un traitement d'acné classique est en règle générale suffisant, avec la prise de cyclines per os, antisepsie locale et incision-évacuation des kystes sébacés ou à corps étrangers.


(*) Bouhanna P. Quoi de neuf dans le traitement du cuir chevelu. Réalités Thérapeutiques 1997

Les antiséborrhéiques

Les indications des antiséborrhéiques utilisés par voie générale, relèvent plus de l'expérience clinique subjective que des résultats de travaux scientifiques objectifs. On peut classer les traitements antiséborrhéiques en deux groupes : ceux à visée hormonale et ceux à visée non hormonale.

Les traitements à visée hormonale

Ils sont essentiellement indiqués chez la femme, compte-tenu de la plupart de leurs effets anti-androgènes. L'acétate de cyprotérone (AC) est l'anti-androgène le plus utilisé actuellement. Il peut être utilisé à fortes doses (ANDROCUR).

Le schéma le plus souvent utilisé en France associe l'AC à un oestrogène naturel 20j sur 28. L'AC peut être utilisé à faibles doses. Il s'agit de Diane 35, contenant 35 mg d'éthinyl oestradiol et 2mg d'AC. Les effets sont comparables aux associations oestro-progestatives de 3ème génération.

Les oestro-progestatifs de synthèse sont efficaces pour traiter l'hyperséborrhée à condition de sélectionner des associations à faible activité androgénique.

Le finastéride, inhibiteur spécifique de la 5 alpha-réductase est en cours d'expérimentation. La dissociation des effets selon les récepteurs (type 1 et 2) permet d'espérer un effet sur la séborrhée et la chute de cheveux sans effet antigonadotrope.

Les traitements non hormonaux.

L'acide 13 cis rétinoïque est à la frontière des traitements hormonaux et non hormonaux comme en attestent les études lui conférant une action inhibitrice sur la 5 alpha-réductase. Ses effets sur les glandes sébacées en font un excellent antiséborrhéique isolé.

Il est particulièrement indiqué chez l'homme en l'absence de traitement à visée hormonale. Chez la femme, du fait de la nécessité d'une contraception efficace, l'indication est très limitée, les oestroprogestatifs permettant à eux seuls d'obtenir un très bon effet thérapeutique.

La biotine a fait l'objet d'études en ouvert concluant à un effet antiséborrhéique. La vitamine B6 (ou pyridoxine) aurait aussi un effet antiséborrhéique, de même que le zinc qui aurait un effet plus hormonal que non hormonal, car il inhibe, in vitro, l'activité de la 5 alpha-réductase. Cependant, l'efficacité de ces molécules reste limitée.

Vexiau P. Que penser des antiséborrhéiques par voie générale ? Hair & Sciences 1996 ; 1 (2) : 2-3.

Désépidermisation des microgreffes et transplantation

Désépidermisation des microgreffes et transplantation de microgreffes par milliers...

Hugeneck J. et coll. signalent à juste titre que lors de transplantation de minigreffes dans des incisions (slits incisions) faites avec des lames de bistouri, il peut se produire un phénomène de compression de la minigreffe.

De ce fait, malgré la taille réduite de la greffe, l'aspect inesthétique en "cheveux de poupée" peut apparaître.

Les auteurs préconisent donc d'exciser sur chaque minigreffe la portion épidermique et dermique superficielle. En implantant la partie dermohypodermique de la greffe dans l'incision du site receveur, ils évitent ainsi compression et aspect "en touffes".

Cette technique de désépidermisation des greffes avait déjà été préconisée depuis 9 ans par plusieurs auteurs, et en particulier par Nordström.

Transplantation de microgreffes par milliers

Rassman W.R. a mis au point une technique de transplantation de 3 à 4 000 microgreffes (1 à 2 cheveux) et minigreffes (3 à 4 cheveux) en une séance.

Sous anesthésie locale, avec l'aide d'une équipe de 8 à 10 assistants et chirurgiens, les microgreffes seront insérées dans des perforations faites avec une aiguille lancéolée Nokor de 16 ou 18 gauges.

Les assistantes auront au préalable découpé des bandelettes de cuir chevelu occipital prélevées avec un bistouri multilame. Le premier shampooing est fait dès le lendemain.

Lors d'un séjour de travail dans son centre, force a été de constater le parfait déroulement de ces interventions de 5 à 7 heures de durée, et dont les résultats sont esthétiquement satisfaisants.

Il semblerait néanmoins prudent de vérifier, par des phototrichogrammes successifs, la fiabilité de la prise de la totalité des microgreffes, eu égard à l'importance de la surface transplantée et aux impératifs d'une revascularisation suffisante.

(*) Bouhanna P. Quoi de neuf dans le traitement du cuir chevelu. Réalités Thérapeutiques 1996; 57:60-66