Enrobage lipidique de la cuticule

Le cortex pilaire, fait de kératinocytes en fuseaux, est entouré par une couche de kératinocytes aplatis rectangulaires formant la cuticule. On a longtemps considéré que seul les éléments protidiques avaient une importance dans la formation de cette structure, et que les lipides de surface provenaient du sebum adsorbé sur les kératines.

On sait maintenant que sur la partie libre de la tige pilaire, la membrane basale externe des cellules cuticulaires disparaît partiellement pour être remplacée par une structure protéinolipidique baptisée "membrane de surface de la cuticule". Une monocouche lipidique hydrophobe de surface est formée par la liaison covalente de C21a aux restes cystéines des protéines de la cuticule. Ce C21a, ou acide 18-méthyl-eicosanoïque, est un acide gras branché à longue chaîne dérivant de l'isoleucine.

Sa place exacte au sein de l'enrobage lipidique structurel de la cuticule a pu être précisée de façon élégante en étudiant les cheveux de patients atteints d'un défaut métabolique génétique les rendant incapables de synthétiser le C21a ("maladie des urines sirop d'érable" ou cétoacidurie classique des chaînes ramifiées). L'étude biochimique des tiges pilaires chez ces patients confirme l'existence d'une modification du rapport ente les différents acides gras avec une forte diminution de C21a, remplacé principalement par C20:0.

Au contraire, la composition en acides aminés est proche de celles des cheveux normaux. L'examen de la cuticule en microscopie électronique de transmission montre un défaut très localisé au niveau de la couche bêta (la plus externe) de la membrane de surface de la cuticule, là ou cette membrane est en continuité avec le matériel intercellulaire de l'épithélium cuticulaire.

Contrairement à ce qui avait été postulé, il n'y a pas d'anomalie à la face interne de la cuticule. Ces résultats confirment l'existence d'une monocouche d'acides gras à la surface de la cuticule et indiquent que celle-ci joue un rôle dans l'adhésion interkératinocytaire de surface. Le dosage du C21a à partir d'un simple prélèvement de cheveux pourrait par ailleurs être utilisé pour le diagnostic positif de la maladie des urines sirop d'érable.

(*) JONES L.N. Hairs from patients with maple sirup urine disease show a structural defect in the fiber cuticle. J Invest Dermatol 1996 ; 106 : 461-464.