Influence du site receveur

Influence du site receveur sur les caractéristiques de la croissance des cheveux implantés

A l’heure actuelle, les implants capillaires ont été non seulement utilisés dans la correction de l’AAG mais aussi dans d’autres types d’alopécie tel que l’alopécie du pubis et celle du sourcil.

Il est généralement admis que les cheveux transplantés préservent leur intégrité et leurs caractéristiques sur les zones receveuses.

Trois études ont été menées chez l’homme par Hwang et Coll., afin d’évaluer si les cheveux transplantés maintiennent leurs propriétés de croissance après translocation sur des sites anatomiques différents du cuir chevelu.

- La première étude a évalué la croissance et la durée de vie de cheveux prélevés sur la région occipitale de l’un des auteurs de cette étude et transplantés sur sa jambe gauche : les résultats ont montré un taux de croissance plus bas (8,2 + 0,9 mm/mois) pour les cheveux transplantés par rapport à ceux de la région occipitale (16 + 1,1 mm/mois), mais avec un diamètre comparable (0,086 + 0,018 mm sur la jambe et 0,088 + 0,16 mm sur la région occipitale). Le taux de survie des cheveux transplantés à 3 ans était de 60,2 %.

- Dans la deuxième étude, les auteurs ont sélectionné 20 cheveux transplantés sur la jambe pour les réimplanter sur la nuque. Ils ont, là aussi, observé une diminution de leur taux de croissance mais avec conservation de leur diamètre.

- Une troisième étude sur des cheveux prélevés sur la zone occipitale et implantés sur le front, chez 12 patients atteints d’AAG, n’a pas montré de changements significatifs du taux de croissance capillaire ni du diamètre des cheveux transplantés.

Ceci suggère fortement que la zone donneuse affecterait certaines caractéristiques des cheveux transplantés tel que la croissance capillaire et le taux de survie.

(Hwang S. et Coll., Dermatol. Surg., 2002, 28 : 795-799)