Les microgreffes de cheveux et de poils

Multiples indications des Microgreffes de cheveux et de poils

D'après Bouhanna, les progrès des traitements actuels permettent de proposer une thérapeutique médicale ou chirurgicale adaptée à l'importance de chaque variété d'alopécies définitives.

La microtransplantation d'unités folliculaires et de microgreffes est un progrès technique fondamental. Cette technique permet un regarnissement capillaire définitif des alopécies de l'homme et de la femme en apportant de façon simple et indolore des cheveux dont l'émergence par groupe de 1 à 3 est devenue parfaitement naturelle.

La différence entre les récepteurs androgéniques des régions occipitales et des autres régions explique le caractère définitif de la croissance des cheveux réimplantés.

Le degré de dégarnissement d'une alopécie androgénétique masculine ou féminine peut être répertorié avec une classification statique (Hamilton, Ludwig) ou être mesuré et suivi avec plus de précision avec une classification dynamique plurifactorielle.

Toutes les indications actuelles des microgreffes sont :

  • les alopécies androgénétiques masculines des stades III à VII,

  • les alopécies androgénétiques féminines des stades I à III,

  • le comblement des golfes chez les transsexuels,

  • l'alopécie des sourcils,

  • les cicatrices de la barbe et de la moustache,

  • l'alopécie du pubis,

  • les cicatrices et alopécies définitives après lifting cervico-facial,

  • la plupart des alopécies cicatricielles (brûlure, radiothérapie, pseudopelade stabilisée).

(Bouhanna P., Ann. Dermatol. Venerol., 2002, 129 : 837-840)