Cultures de cellules de cheveux pour les traitements des brûlés

La mise en culture des cellules des gaines épithéliales externes folliculaires de cheveux épilés a permis à Kurata et coll. l'obtention de feuillet utilisé pour la reconstruction épidermique des plaies chez les brûlés.

A partir d'un seul follicule humain, 7 subcultures successives permettent d'obtenir en 5 semaines un feuillet mono-couche de cellules épithéliales pouvant couvrir une surface d'environ 360 cm2. La contraction secondaire du lit du greffon a été ainsi évitée.

L'examen histologique de cette greffe, quinze jours après la transplantation, montre la présence de 4 à 7 couches de cellules épithéliales. Les cellules épidermiques granulaires et cornées se sont toutes deux bien développées.


(*) Bouhanna P. Quoi de neuf dans le traitement du cuir chevelu. Réalités Thérapeutiques 1996; 57:60-66